Mon 1er week-end MotoGP™ au Mans

Mon 1er week-end MotoGP™ au Mans

0 Partages

C’est parti pour un week-end au Mans qui s’annonce ensoleillé entre le mythique circuit Bugatti et la ville du Mans qui recèle bien des surprises…

Vendredi matin. Je décolle aux aurores pour arriver vers 8h au Mans.

Quelques mois auparavant, j’avais fais le choix de louer un appartement via airbnb dans le centre ville du Mans, je devais donc arriver tôt afin de pouvoir être de bonne heure sur le circuit et de ne pas manquer les premiers essais du weekend.

Autant vous dire que j’ai vraiment hâte d’y être.

Je connais le livret gratuit du Mans de Bruno sur le bout des doigts mais lorsque j’arrive sur le circuit, honnêtement je me dis “wahouuu ok … c’est immense !”. Je ne sais pas où donner de la tête ! Il faut savoir que le circuit Bugatti accueille les courses de MotoGP™ depuis 2000 . Il a donc une organisation bien huilée et je suis bluffée. Tout a été pensé afin que les visiteurs y soient le mieux possible.

Le circuit Bugatti est né en 1966, piste de course faisant partie intégrante du circuit des 24 heures du Mans ; conçu par le concepteur français d’origine italienne Ettore Arco Isidoro Bugatti. En 1969 a eu lieu le 1er Grand Prix au Mans, au court duquel le célèbre pilote Giacomo Agostini a remporté la course de 500cc.

Depuis 2000, l’épreuve du Grand Prix de France au Mans est devenue incontournable au calendrier de la MotoGP™ et les fans français sont très passionnés par leur grand prix avec une ambiance incroyable pendant et en dehors des courses. Suivant les époques, différents pilotes français de différentes catégories ont marqué leur emprunte comme Johann Zarco, Christian Sarron, Olivier Jacques, Arnaud Vincent, Randy de Puniet et Mike Di Meglio, qui ont donné à l’héritage français des victoires et des titres nationaux !

C’est assez fou de voir tous ces gens venus avec la même envie, la même passion. Lorsque je regarde autour de moi, je vois des amis venus en groupe, des couples, des familles avec leur enfants … je me rends compte que pour certain c’est un weekend immanquable du calendrier, pour d’autre c’est comme des minis vacances en famille … mais au final on est tous là pour profiter du spectacle. Parce-que j’ai compris une chose, au delà de voir les motos évoluées sur le bitume brûlant du circuit, tout est conçu pour nous offrir un spectacle qui dure 3 jours !

Très vite les essais commencent, et ça me plonge immédiatement dans l’ambiance !

C’est drôle, une très grande partie des visiteurs ont des casquettes, vêtements, drapeaux … siglés des couleurs et numéros de leur pilote favori. Mais au final on a tous un profond respect pour l’ensemble des pilotes, le même que j’ai ressenti lorsque je me suis intérêssée à la MotoGP.

La journée du vendredi est consacrée à la découverte du circuit et de ses différents points du vues en passant par le village. Le village porte bien son nom, c’est véritablement une petite ville dans le circuit, avec ses boutiques, ses snacks, ses rues et ses allées pavées aux sons des différentes animations ! Un mélange de Disneyland et de petit village français avec ses tables rondes sous les chênes … je suis envoûtée. Je n’aurai jamais imaginé ça !

Bruno dans le village
Adorable les Umbrella Girls ! 😉

Dans le village, on a même croisé un “collègue” passionné qui fait des vidéos sur la motogp à mourir de rire sur son site internet www.motogpaddict.com ! Il est également sur les réseaux sociaux dans lesquels il poste des images détournées et petites vidéos : des pépites ! Chez iamgp. on est fan ! A voir absolument ! (sur twitter @Motogpaddict11)

J’assiste aux essais de la première journée, un temps debout, puis assise dans l’herbe ou encore dans notre tribune. On passe devant les campings, c’est fou le nombre de personnes qui viennent pour assister à ce week-end … c’est vraiment incroyable … 

Et surtout je suis impressionnée ! Vraiment ! c’est déjà le cas devant mon écran de télévision, mais de les voir évoluer sur la piste, sentir la vitesse, le bruit des moteurs, j’ai des frissons…

Les essais démarrent doucement mais le temps est vraiment idéal et très vite les pilotes apprivoisent le circuit. Marc Marquez termine avec le meilleur temps le matin en 1,32 476 suivi d’Andrea DOVIZIOSO et Maverick VINALES. Johann ZARCO est présent puisqu’il termine avec le 5ème temps !

L’après-midi ça s’accélère et c’est Andrea DOVIZIOSO qui passe devant Marc MARQUEZ avec un tour en 1,31 936 avec à la clé un nouveau record du circuit Bugatti suivi des deux Yamaha officielles de Valentino ROSSI et son compatriote. Quand à Johann ZARCO il vient une nouvelle fois compléter ce top 5.

Le vendredi en fin d’après-midi c’est la rencontre avec les pilotes dans la zone AMV proche du village, évidemment j’y vais. Le public peut poser des questions aux pilotes et c’est un moment d’échange entre eux et nous. On a leur ressenti sur la saison, la course, le circuit… et à la fin ils prennent le temps de signer quelques autographes aux personnes les plus proches de la scène qui le souhaitent.

Laurent FELLON – Manager de Johann Zarco
Johann ZARCO et Hafizh SYAHRIN – Tech3 Yamaha
Cal CRUTCHLOW – Equipe LCR Honda
Valentino ROSSI – Equipe Yamaha

Suite à la rencontre avec les pilotes beaucoup d’animations sont prévues le vendredi et le samedi soir. Personnellement, après une journée à faire le tour du circuit sous la chaleur j’étais ravie d’être de retour sur le Mans pour une boisson bien fraîche dans le centre ville qui est vraiment proche du circuit. C’est agréable de se refaire la journée dans un contexte différent.


Samedi, c’est la deuxième journée avec les qualifications. Aujourd’hui on ne bouge pas et on se concentre sur les derniers essais et les qualifs.

Lors de la FP3 les Yamaha sont toujours présentes avec l’excellente prestation de Maverick VINALES qui bat le record de la veille avec 1’31 619. Mais Marc MARQUEZ est toujours présent et reste vissé à la seconde place. Tandis que pour la FP4 ce sont des Ducati qui prennent le contrôle avec Andrea DOVIZIOSO et Danilo PETRUCCI en 1ère et 2nd place devant Marc MARQUEZ.

Viennent ensuite les qualifications. Intenses moments de ce week-end. La chute de Cal CRUTCHLOW juste devant mes yeux en Q1…d’autres pilotes étaient tombés plus tôt dans le weekend et à chaque fois mon coeur a fait un bond mais là … la chute est spectaculaire et Cal CRUTCHLOW ne se relève pas. Franchement, c’est un sentiment étrange, heureusement je le vois bouger et parler mais j’ai quand même peur pour lui et pour la suite.

Puis vient la pôle position de Johann ZARCO devant Marc MARQUEZ et Danilo PETRUCCI ! Le public est dingue de joie, une ambiance de folie ! On entend des cris de joie, des chants, des applaudissements !!! c’est la fête au Mans ! Le pilote français a beaucoup de pression mais semble très bien la gérer. Cela fait 30 ans ! oui oui 30 ans qu’il n’y avait pas eu de Français en pole position pour son épreuve nationale ! Mais cette longue attente a pris fin samedi 19 mai 2018 avec un tour record de 1’31 185 ! c’est historique personne n’a roulé aussi vite sur ce circuit ! Cococoricoooo !

Johann ZARCO est attendu ! Une ambiance de dingue partout autour du circuit !

Une fois les qualifications Moto2 terminées, c’est la découverte de la ville du Mans qui vibre au rythme du circuit mais pas que. Mélange de modernité et d’histoire, la capitale du département de la Sarthe, labellisée “Ville d’Art et d’Histoire” est étonnante.

Au coeur de la ville, un bijoux : la cité Plantagenêt. Abritée d’une muraille romaine et surplombée de la Cathédrale Saint-Julien, le “vieux Mans” est un trésor à découvrir. Un labyrinthe de rues pavées habitées de maisons en pan-de-bois et d’hôtels renaissances dans lequel on découvre des galeries d’art, le musée de la Reine Bérengère ou encore le Menhir de la Cathédrale, pierre sacrée, dans laquelle un trou a été fait à force que la population y mette son doigt pour y déposé un voeu depuis des milliers d’années …

La journée s’est terminée en beauté par un délicieux repas au restaurant le Caffè Rossi rue Jacobin. Restaurant tenu par les parents du pilote de Moto Louis Rossi (et oui, la moto, quand on aime on ne compte pas !!! ^^)

 


Dernier jour, celui de la course.

C’est une journée très attendue, Johann ZARCO est en pôle position pour le départ ! Direction la tribune KTM dans le virage du garage vert.

Lorsque je monte les escaliers pour monter sur la tribune, j’arrive sur la plateforme façe au circuit et là …. INCROYABLE !!! Une vue magnifique sur le circuit … je me dis que j’ai vraiment de la chance et que la journée va être exceptionnelle ! Un écran géant sur la droite, on ne peut rien louper de la course, on voit arriver les motos de loin, c’est juste fantastique !

Le temps de voir les warm-up et entrer ma liste sur MotoGP League et hop le départ de la course est annoncée.

Il fait 24° dans l’air, 45° sur la piste et depuis ce matin au moins 15 pilotes se sont croûtés (oui il parait que les motards disent ça… je reste sceptique ! 😉 ) dont Johann ZARCO aux warm-up.

C’est parti, les feux s’éteignent et les motos s’élancent pour 28 tours ! Jorge LORENZO placé en 6ème position prend la 1ère place suivi de Johann ZARCO et de Danilo PETRUCCI. 1ère chute d’Andrea IANNONE. Andrea DOVIZIOSO est maintenant en 3ème position et remonte sur Jorge LORENZO et le double avant de chuter… C’est un tournant pour le championnat, lui qui avait déjà chuté lors de la dernière course.

Johann ZARCO et Marc MARQUEZ suivent Jorge LORENZO. Marc MARQUEZ attaque, notre français contre-attaque mais chute lui aussi dans la foulée… Dans la tribune, on se prend tous la tête, déçus pour lui mais tous très fiers de ce qu’il fait dans ce championnat. C’est ça aussi le sport MotoGP™, je n’ai entendu personne dire “mais quel nul … ” ou quelque chose dans ce genre là. On est juste fier et impressionné par les performances hors normes de ces pilotes.

Et s’il y en a bien un qui performe depuis le début de ce championnat, c’est bien Marc MARQUEZ qui prend les commandes de la course au 8ème tour et ne bougera plus. Jorge LORENZO s’effondre et finira à la 6ème place. Derrière Marc MARQUEZ, Danilo PETRUCCI s’accroche, Valentino ROSSI le suit et Jack MILLER fini en 4ème position devant Dani PEDROSA 5ème et Maverick VINALES 7ème. Cal CRUTCHLOW termine sa course avec une très belle 8ème place quand on voit la chute de la veille.

(classement de la course MotoGP Le Mans 2018)

On peut noter le très belle performance de Danilo PETRUCCI pour sa seconde place et enfin le retour sur le podium du maestro Valentino ROSSI.

Voilà, la course est terminée, je dois rentrer chez moi …

Ces trois jours sont passés en un éclair et en même temps j’ai fais, j’ai vu tellement de choses que j’ai l’impression d’être partie une semaine !

Je n’ai pas malheureusement pas pu voir tout ce qu’il y avait à voir sur la ville du Mans et je me promets d’y retourner. Je ne connaissais que la gare du Mans pour y passer en train pour aller sur Paris, et c’était loin d’être une destination qui me faisait rêver, mais il y a de multiples petites merveilles à découvrir.

Je ne peux pas terminer cet article sans remercier Bruno et ses amis qui m’ont guidé tout au long du week-end et qui m’ont fait partager leur amour du circuit et de leur ville.

Merci à Bruno de m’avoir laissé écrire cet article à sa place. Vous le retrouverez très vite pour la prochaine course au Mugello le dimanche 3 juin ! En attendant vous pouvez toujours suivre iamgp. sur les réseaux sociaux ! Facebook, Instagram, Twitter et bientôt une nouvelle vidéo du week-end que nous avons passé ensemble au Mans sur Youtube !

 

0 Partages

Cet article a 1 commentaire

  1. Superb, what a blog it is! This website presents useful facts to us,
    keep it up.

Laisser un commentaire

Fermer le menu