MotoGP™ ARAGON 2018

0 Partages

Encore un week-end Espagnol “CHAUD CHAUD CHAUD !”…

Ho la la la mais quel week-end de folie encore !

Tout commence jeudi avant la conférence de presse. Marc MARQUEZ inaugure un virage à son nom sur le circuit d’Aragon, le numéro 10, un gauche en descente en accélération, rejoignant ainsi Jorge LORENZO qui détient le sien à Jerez.

Ce sont les deux seuls pilotes MotoGP en activité a avoir obtenu cette reconnaissance, et le fait que les deux soient espagnols montre bien l’attachement que ce pays porte à ce sport.

Un monument aux effigies du pilote a été installé au dessus du virage, on y retrouve la fourmi et son numéro #93.

Soleil, chaleur et ciel bleu pour les essais du vendredi !

Mais c’est bien un tsunami de rouge qui a déferlé sur le circuit le vendredi matin. Malgré les assauts de Marc MARQUEZ, Cal CRUTCHLOW, ou encore Maverick VINALES, c’est bien les 4 Ducati menées par Andrea DOVIZIOSO qui occupent les premières places de cette matinée. On notera que les quatre pilotes ont établi leur meilleur temps une fois qu’ils ont chaussé un pneu neuf et hard à l’arrière.

Mais c’était sans compter sur l’acharnement de Marc MARQUEZ qui a du être piqué au vif en voyant rouge le matin ! Il finira avec le meilleur temps de la journée avec un chrono de 1’47″382 suivi des 2 officiels Ducati (bah oui quand même 😉 ) Cal Crutchlow et Andrea IANNONE. Les officiels Yamaha sont quant à eux 9ème et 10ème …

Samedi, le bleu du ciel n’aidera pas le bleu des Yamaha …

Grâce à son meilleur temps de la veille, Marc MARQUEZ a résisté aux assauts pendant la troisième séance d’essais libres du Grand Prix d’Aragón.
Mais nous avons eu le droit à une rafale de chutes ce samedi matin. Bien qu’elles soient sans gravité,on a vu tombé Jordi TORRES, appelé en renfort par le team Avintia, Cal CRUTCHLOW, et le décidément malheureux  Pol ESPARGARO. Revenu de blessure il y a seulement deux semaines, suite à une fracture de la clavicule gauche, c’est précisément sur cette épaule qu’il a glissé. Malheureusement pour le pilote KTM, sa clavicule est de nouveau fracturée et il n’ira pas plus loin dans ce week-end.
Une séance également fatale aux espoirs de Yamaha pour les qualifications, car toutes les M1 devront passer par la Q1.

Et il n’y a pas eu de miracle lors des qualifications.
Bien que Johann ZARCO ait tout donné, il n’obtient pas mieux que la 4ème place à la fin du quart d’heure décisif de cette Q1. Maverick VINALES s’en sort mieux et décroche son ticket pour la Q2 en emmenant avec lui un étonnant Takaaki NAKAGAMI. Pour Valentino ROSSI, le verdict est sans appel : huitième de cette séance, il n’a pu aller plus loin dans ces qualifications et devra s’élancer de la 18e place sur la grille.

Belle bataille pour les 12 premières places sur la grille !

Malgré une chute lors des FP4, Marc MARQUEZ dégaine un tour excellent et s’inscrit dans la fenêtre record des 1’46. Le ton était donné mais ça n’a pas suffit ! Fidèles aux pronostiques ce sont bien les officielles Ducati qui occupent les 2 premières places ! Jorge LORENZO rafle donc la pôle position pour la 3ème fois consécutive.


Parti à la faute dans son dernier tour dans le virage 12, Cal CRUTCHLOW s’élancera de la quatrième place, devant Andrea IANNONE et Dani PEDROSA. Danilo PETRUCCI doit se contenter de la septième place devant Álvaro BAUTISTA et Álex RINS. Quant à Maverick VINALES, premier pilote Yamaha, il s’élancera de la quatrième ligne, encadré par Jack MILLER et Takaaki NAKAGAMI.

Surprises, chutes et batailles !

C’est une nouvelle fois une belle course que nous ont offert nos pilotes fétiches !

Avec les 3 favoris en 1ère ligne, la pression était à son apogée lors de l’extinction des feux. Et c’est peu dire …
Alors qu’on s’attendait à voir s’envoler Jorge LORENZO loin devant, dans le virage 1 son envolée fut dans les airs et malheureusement elle signera la fin de la course pour lui. Lourdement retombé au sol, il a été évacué sur civière après avoir tenté de quitter les lieux seul. Au centre médical, une luxation d’orteil lui a été diagnostiquée.

Alors c’est Andrea DOVIZIOSO qui prend la tête de la course et ce pendant les 13 premiers tours, Marc MARQUEZ en embuscade. Juste derrière les pilotes Suzuki puis Dani PEDROSA et un surprenant Aleix ESPARGARO auteur d’un fabuleux départ (il a quand même gagné 8 places !!!)

Cal CRUTCHLOW aux aguets derrière a vu sa course se stopper au 5ème tour sur une chute … Mais devant les pilotes Suzuki se disputent la 3ème place juste derrière les favoris qui n’arrivent pas à creuser l’écart.

0 Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Bonjour, merci de nous transmettre ta passion du Moto GiPi… Juste une remarque qui ne se veut ni désagréable, ni offensante , essaie de relire tes articles, il y a quelques fautes évitables à la relecture. Je suis partant pour ce faire, sérieux, je ne cherche pas à étaler ma science (trop vieux) mais juste à aider, si je peux… Continues de nous régaler, et encore bravo!!!

    1. Bonjour,

      Ok merci pour ton commentaire ça nous fait plaisir. 🙂

      A bientôt

Laisser un commentaire

Fermer le menu