MotoGP Japon 2018

0 Partages

C’est parti pour la 16ème course de cette saison 2018 !

Tous se donnent rendez-vous au pays du soleil levant pour la seconde course outre-mer.

Et ça commence le jeudi avec la rencontre des sumos et quelques exercices d’apprentissage ! On ne va pas se mentir, Takaaki NAKAGAMI, Franco MORBIDELLI, et Jorge MARTIN ne font pas le poids dans ce sport ! 🙂

Pendant ce temps là, Alvaro BAUTISTA, Bradley SMITH, Xavier SIMEON, Jack MILLER, Aleix ESPARGARO, Hafitz SYAHRIN et Tom LUTHI s’affrontent en minimoto en binôme avec des enfants !!!

Le journée du vendredi commence bien pour Andrea DOVIZIOSO qui se place en tête de cette FP1, alors que de l’autre côté de l’écurie DUCATI Jorge LORENZO, toujours convalescent, déclare forfait pour le reste du week-end au bout d’un tour de piste.

Derrière la première Honda est celle de Cal CRUTCHLOW devant Johann ZARCO et enfin Marc MARQUEZ 4ème de la feuille de temps. Maverik VINALES complète le top 5 avec une seconde Yamaha.

La pluie s’est invitée l’après-midi sur le circuit

Résultat, un tiers du plateau n’a pas pris la piste pour la deuxième séance d’essais libres. Le soleil étant annoncé pour le reste du week-end, beaucoup ont préféré jouer la sécurité et rester dans le paddock.

Le soleil est de retour pour la seconde journée sur le circuit de Motegi

Lors de la FP3, on saura quels seront les 10 pilotes à pouvoir accéder directement à la très convoitée Q2.

Pas de gros changements, seuls deux sont à signaler par rapport à hier dans la composition de ce cercle restreint, à savoir les entrées de Dani PEDROSA et Alex RINS, au détriment de Alvaro BAUTISTA et d’Aleix ESPARGARO.

Johann ZARCO confirme sa 3ème position derrière Cal CRUTCHLOW. En revanche Danilo PETRUCCI vit un véritable cauchemar et se voit passer par la Q1. D’autant plus que pilote Pramac a de surcroît souffert d’une chute en toute fin de séance, ce qui l’a empêché de réaliser une ultime amélioration chronométrique et se retrouve 13ème au tableau.

Au final Andrea DOVIZIOSO conserve la tête du classement mais seulement 3 centièmes séparent le top 3 aux temps combinés.

Ca promet des qualifications acharnées comme on les aime ! 😉

Effectivement, ce fut des qualifications disputées !

Même si le résultat des qualifications est sans grande surprise, le déroulé de la séance a quant à lui était pimentée !

Pour commencer en Q1, les deux premières places si chères pour entrer en Q2, sont allées dans les mains d’Álvaro BAUTISTA, qui s’en est emparé dans les toutes dernières secondes, au détriment de Takaaki NAKAGAMI, qui a tout de même pu se satisfaire du deuxième ticket pour passer en Q2.

Une première séance de qualification marquée par une grosse chute de Franco MORBIDELLI dans le virage 12. Heureusement il s’en sort indemne et s’élancera de la 17eme position pour la course.

Et on a frissonné lors de la Q2

Valentino ROSSI, Marc MARQUEZ, Andrea IANNONE et Cal CRUTCHLOW se succèdent à la première position.

Mais c’était sans compter Andrea DOVIZIOSO qui a raflé la pole position non sans trembler en voyant Johann ZARCO tenter de lui voler sa place jusqu’aux dernières secondes. Notre français se contentera de la 2nde place devant un étonnant Jack MILLER. Viennent ensuite Cal CRUTCHLOW, Andrea IANNONE et Marc MARQUEZ en seconde ligne.

Et venue l’heure de la course …

La course où tout peu basculer. Dans un sens comme dans l’autre.

Dès l’extinction des feux, la course est dors et déjà stressante. En effet, alors que le leader Andrea DOVIZIOSO fait un excellent départ et file en tête, derrière on chahute !

Jack MILLER fait un important wheelie et se voit déporté sur le français qui a du faire un écart important pour éviter l’accrochage. Alors que l’Australien arrive à maîtriser sa machine et conserve une belle deuxième position, Johann ZARCO lui se voit dégringoler à la 6ème position.

Cet écart profite à Marc MARQUEZ qui réussi à arriver en 3ème position alors qu’il était pour pourtant 6ème sur la ligne de départ.
Par la suite Jack MILLER se voit descendre en rythme et laisse Cal CRUTCHLOW s’immiscer et essayer d’aller titiller les favoris Andrea DOVIZIOSO et Marc MARQUEZ.

Derrière ça chute pour Jack MILLER et Andrea IANNONE. Son coéquipier Alex RINS en profite tout comme Valentino ROSSI.

Alors que nos deux favoris se jugent et se dépassent devant, Marc MARQUEZ dépasse son rival italien au 21ème tour. Incroyable ! Le pilote Ducati est dans sa roue, alors qu’il attend le moment, le virage propice pour le dépasser, il perd l’avant et chute !!!TERRIBLE !!!

 

Marc MARQUEZ fini la course seul devant et devient le vainqueur du Grand Prix du JAPON MotoGP™ et remporte de ce fait son 7ème titre Champion du Monde, et le 5ème en catégorie reine !!!

Il reste encore 3 courses à disputer. On sait que Marc MARQUEZ est le champion du monde 2018 mais qui l’accompagnera sur le podium ? Avec sa chute, Andrea DOVIZIOSO n’a plus que 9 points d’avance sur Valentino ROSSI. Tout est encore possible pour le deux dernières marches du podium.

Quoiqu’il arrive, un grand BRAVO à Marc MARQUEZ, qui a été LE pilote de l’année sur quasiment la totalité des circuits !

On se retrouve très vite avec un magnifique article sur l’Australie et ses paysages à en couper le souffle !

0 Partages

Laisser un commentaire

Fermer le menu