MotoGP™ Valencia 2018

0 Partages

Le ciel de Valence a été aussi triste que nous, il a pleuré tout le weekend !

Le vendredi commence, comme annoncé sous la pluie avec 15°C dans l’air, et 13°C sur la piste. De quoi permettre aux pilotes de tester les gommes soft et medium apportées par Michelin.
Sauf que voilà ! La pluie ne cessant pas, après quelques minutes sous le drapeau vert, le rouge vient lui voler sa place après plusieurs chutes. Sur les quelques minutes sous drapeau vert en début de séance, c’est Marc MARQUEZ qui possède le meilleur temps, en 1’50″029, huit dixièmes devant Johann ZARCO, et 1″3 devant Pol ESPARGARO.

Loris CAPIROSSI, l’ancien pilote en charge de la sécurité auprès de la Dorna, a expliqué la situation au micro du site officiel du MotoGP : “Tous les pilotes le disent, le grip est bon, mais il y a beaucoup d’eau sur la piste. S’il ne pleut pas trop, la piste est très bonne pour évacuer l’eau, mais s’il pleut trop, on est obligé de s’arrêter.”

Les essais libres reprennent après une longue attente vers 10h35. C’est finalement Marc MARQUEZ qui finit avec le meilleur temps en 1.39767. Très discret en ce vendredi matin, Andrea DOVIZIOSO a lentement mais sûrement fait une remontée dans le classement, pour terminer au quatrième rang, derrière les deux Ducati Pramac. Dani PEDROSA complète le top 5, devant Andrea IANNONE, Maverick VINALES, Michele PIRRO, Pol ESPARGARO et Álex RINS.

Mais cette 2ème partie de FP1 marque la chute de Jack MILLER, seul pilote à effectuer un tour avec un pneu medium sur l’avant de sa Ducati GP17, ainsi que Xavier SIMEON qui a également terminé au sol, le pilote belge étant transporté au centre médical du circuit pour des examens.

Décidément la pluie persiste dans l’après-midi.

Une chute de Johann ZARCO laisse quelques morceaux de carbone, cumulé au temps maussade, il n’en fallait pas moins pour voir le drapeau rouge refaire son apparition.
Malgré le retour sur la piste pour les pilotes, le temps ne permet pas d’améliorer les chronos et pire encore, le virage 12 piège d’autres pilotes dont Xavier SIMEON, déjà tombé le matin. Cette chute signera la fin du week-end pour le belge, qui effectuait ses derniers tours de piste avant son départ de la catégorie reine.
Les outsiders ont clairement profité de ces conditions difficiles pour s’illustrer, si le top 4 composé de Danilo PETRUCCI, Marc MARQUEZ, Valentino ROSSI et Andrea IANNONE n’est en soit pas si inhabituel, la cinquième position d’Aleix ESPARGARO est une bien belle surprise !

Samedi, jour des qualifs !

La pluie étant toujours présente le matin, les chronos affichés lors des FP3 ne seront pas suffisant pour bousculer le tableau de la première séance d’essais du vendredi matin, qui reste celle de référence.
Cependant, la piste allant en s’asséchant vers la fin de la séance, certains pilotes en ont profité pour s’immiscer dans les 10 premières places si convoitées pour s’envoler en Q2 directement. Parmi eux, de belles surprises comme Pol ESPARGARO, son frère Aleix, et Michele PIRRO. Les deux yamaha officielles se retrouvent en Q1 alors que Alex RINS parvient à classer une des suzuki avec un 7ème temps des temps combinés.
Avant de disputer les qualifications, le soleil semble vouloir rester, en tout cas aujourd’hui, puisqu’on le sait, dimanche la pluie fait son retour et sans doute plus intense encore.
Lors des FP4 Marc MARQUEZ survole en terminant une demi-seconde devant le second qui n’est autre que Johann ZARCO ! Le Français devance les frères ESPARGARO, Pol devançant Aleix. Le top 5 est complété par Andrea DOVIZIOSO, qui a pris le dessus en toute fin de séance sur Maverick VINALES et Danilo PETRUCCI. Jack MILLER a quant à lui chuté et se classe finalement 13ème.

C’est parti pour les quelques tours de piste qui signeront leurs position pour la dernière course de la saison 2018 !

Comme toujours, ce sont les 15 minutes de Q1 qui lancent les festivités, avec cette fois-ci quelques grands noms en lutte pour l’une des 2 places en Q2. Maverick VINALES, Andrea IANNONE, Valentino ROSSI ou encore Jorge LORENZO font partie des 14 engagés en Q1.
Maverick VINALES est le premier pilote dans la fenêtre des 1’32 et mène la danse jusqu’à la mi-séance. Franco MORBIDELLI est le premier à frapper dans le deuxième run, mais il est vite dépassé par Maverick VINALES et surtout Andrea IANNONE, meilleur temps en 1’31″382. Le chrono de l’Italien tient jusqu’au bout, et il rejoint la Q2 en compagnie de Maverick VINALES. Jorge LORENZO, pour son retour à la compétition après sa blessure de la Thaïlande, a terminé troisième et partira 13e, devant Nakagami et Morbidelli. Valentino Rossi, en difficulté lors de chaque séance, devra se contenter de la 16e position.

Et oui ! Décidément l’épaule du champion de monde Marc MARQUEZ ne semble pas vouloir tenir en place. Dès son 1er tour il chute et son épaule se déloge, n’arrivant pas à la remettre seul (comme à son habitude), il est contraint de faire un petit tour dans un camion Honda Repsol afin de pouvoir la remettre.

Pendant ce temps sur la piste c’est l’éclate. Tous profitent de l’absence du champion du monde pour s’installer le plus confortablement en haut du tableau, mais reste dans la fenêtre des 1’32 sauf pour Danilo PETRUCCI qui descend à 1’31 531.

Pour le 2ème run, Maverick VINALES piqué au vif signe la pôle alors qu’on surveille tous Johann ZARCO de prêt. Notre français affole les compteurs sur les 2 premiers secteurs mais chute et finira malheureusement 11ème sur la grille.

Au final, Álex RINS se place en 2ème position devant Andrea DOVIZIOSO. Danilo PETRUCCI mènera la deuxième ligne, devant Marc MARQUEZ et Pol ESPARGARO. Andrea IANNONE, Aleix ESPARGARO et Dani PEDROSA partiront en troisième ligne, devant Jack MILLER, Johann ZARCO et Michele PIRRO.

Avec sa première pole depuis Aragón 2017, Maverick VINALES devient le deuxième pilote de l’Histoire à signer la pole position tout en étant passé par la Q1. Un véritable contraste par rapport à son équipier, relégué en 16e position après sa deuxième pire qualif de la saison…

On y est … le départ de la toute dernière course de l’année va être donné…

… sous la pluie et avec émotion de les voir courir pour la dernière fois.

C’est bien sous un ciel gris laissant tomber une abondante pluie que les pilotes se préparent pour leur dernière course de l’année. Dernière course de cette saison 2018 pleine de rebondissements, de cris, de déceptions mais aussi et toujours de joies !!!

Sur la grille de départ, on a tous conscience que cette course va être dingue, stressante et très intense pour les pilotes.

A l’extinction des feux Alex RINS prend la tête et s’envole loin devant à presque 3 secondes devant Andrea DOVIZIOSO après 3 tours seulement.

Derrière Marc MARQUEZ et Pol ESPARGARO nous livrent un spectacle hors du commun en se bataillant la 3ème place sous la pluie sur un circuit détrempé et piégeux sur certain virages. Incroyable !

Par la suite ça se complique, la pluie ne cessant pas, les chutes arrivent vite et on arrive presque à une course par élimination :  Aleix ESPARGARO, Jack MILLER, Michele PIRRO, Danilo PETRUCCI et Tom LUTHI. S’en suit Pol ESPARGARO qui chute alors qu’il tente de dépasser une nouvelle fois Marc MARQUEZ mais se relève et reprend la piste. Mais s’est alors que Marc MARQUEZ chute lourdement sur l’asphalte et touche une nouvelle fois son épaule gauche fragilisée… Il n’y aura pas de 10ème victoire pour le champion du monde.

Andrea IANNONE vient lui aussi compléter la maintenant longue liste des pilotes au sol, avec Franco MORBIDELLI et le malheureux Maverick VINALES qui voit sa chance de passer devant son célèbre coéquipier au classement général s’effondrer.

Danilo PETRUCCI et Bradley SMITH seront les dernières victimes avant que le drapeau rouge ne soit levé. Devant Alex RINS commence à perdre le rythme et voit Andrea DOVIZIOSO et un incroyable Valentino ROSSI revenir à grand pas. Les conditions sont devenues réellement trop dangereuses pour les 15 pilotes encore sur leur moto.

Les trois quarts de la manche n’ayant pas été disputés, la course peut être relancée dans l’ordre des positions de piste à un tour avant son interruption, soit au début du 14e passage, alors qu’Alex RINS n’avait pas encore été dépassé par Andrea DOVIZIOSO et Valentino ROSSI

Et c’est repartit pour une 2ème course !

La pluie a cessé et la piste se draine rapidement permettant à la course de reprendre à 15h00 en flag to flag pour 14 tours de piste.

Les 9 premiers pilotes sur la grille ont un classement assez improbable par rapport à celui du départ initial : Rins, Dovizioso, Rossi, Pedrosa, Zarco, Nakagami, Bautista, Pol Espargaro, Redding ! On notera la résistance de Jorge LORENZO, 11ème malgré son aptitude physique diminuée. Quoiqu’il en soit, on peut saluer l’incroyable performance de ces pilotes pour revenir disputer une seconde course dans des conditions aussi difficiles.

A l’ouverture des gaz, Alex RINS refait le même départ en reprenant le commandement, devant Andrea DOVIZIOSO, Valentino ROSSI et Dani PEDROSA. Pol ESPARGARO lui aussi refait une exceptionnelle remontée en 5ème position en passant devant Dani PEDROSA (rappelez vous il est tombé lourdement lors de la précédente course avant de se remettre en selle).

Cette fois Andrea DOVIZIOSO ne laisse pas Alex RINS s’échapper et ne tarde pas à le passer pour rester en tête jusqu’à la fin, laissant l’espagnol et Valentino ROSSI derrière lui.
Derrière Alvaro BAUTISTA est le 1er à chuter de cette seconde course, suivi de Valentino ROSSI qui se voit au sol tandis qu’il s’imaginait sur le podium, une fois encore …
Mais ça permet à Pol ESPARGARO qui est bien remonté de rêver de podium, ce qu’il fit juste derrière Alex RINS.
On se souviendra de cette course épique et incroyable qui permet un premier podium à KTM, à Johann ZARCO d’être titré meilleur pilote indépendant, mais surtout de ces 24 héros, qui, lors de l’extinction des feux se sont lancés sur leurs bolides sous une pluie battante risquant beaucoup, pour nous offrir le meilleur.
Alors, on peut leur dire MERCI, MERCI à ces 24 talentueux mais un peu fous, de nous faire vibrer, stresser, crier lors de ces weekend MotoGP™ !!!
Et voilà … c’était bel et bien la dernière course de la saison, dernier article résumé de week-end MotoGP™. On espère vraiment avoir réussi à vous faire partager notre passion, notre amour pour ce sport tout autant que pour les voyages que la MotoGP™ nous permet de faire.
On espère que cette année avec nous vous a plu parce qu’on a vraiment pris beaucoup de plaisir à le faire !!!
Bonne déprime heu pause MotoGP™,
L’équipe iamgp.

(toutes les photos dans cet article proviennent du site http://www.motogp.com/fr)

0 Partages

Laisser un commentaire

Fermer le menu